Maria Portugal-World View www.mariaportugal.net
Home » "La Paix"

"La Paix"

La Paix...

« Paix » 

 

Par MC 

La chute du mur de Berlin en 1989 a pu faire croire en les débuts d’une longue période de paix entre les Nations – avec la disparition de la guerre - et à la fin de l’Histoire.

La recrudescence des conflits au tournant du XXIème siècle - pose à nouveau la question de la fragilité de la paix. La question de l’émergence de nouvelles formes de conflictualités (larvées, en réseau..) ne doit pas occulter la rémanence des conflits classiques entre Etats-Nations, mais aussi la densification des conflits sociaux infra-étatiques.

Les facteurs de risques se sont diversifiés en lien notamment avec le défi climatique (conflits et migrations climatiques du sud vers le nord), les risques de pandémies, le creusement des inégalités, et en réaction la montée des populismes.

La paix est plus que jamais un enjeu social et politique. Elle doit être préservée au sein de la nation et entre les nations.

Il est donc urgent de réactiver le projet européen lancé au lendemain de la seconde guerre mondiale en 1957 avec le Traité de Rome et dont la finalité était de construire une Europe soudée par la paix sur un axe franco-allemand, par delà les particularismes nationaux.

Il est donc urgent de redonner aussi un souffle à l’Organisation des Nations-Unies construite pour consolider la paix après la seconde guerre mondiale.

La paix est l’horizon de toute entreprise politique, qui ne doit pas s’opposer aux particularismes nationaux, mais l’assumer selon une vision universaliste, sans être holiste. 

Il faut donc rendre hommage à tous ceux et celles qui se sont engagées pour la préservation de la paix.

Sur le plan théorique, la vision kantienne de la paix entre les peuples dans une perspective cosmopolitique peut encore nous guider dans la démarche de discernement sur les conditions de la paix et la mise en pratique. Pour aller plus loin, penser la paix comme un « commun » peut également être une piste, ce qui implique le développement de la participation et de la consultation citoyenne sur les conditions du bien-être social, comme condition de la paix, sur les bénéfices de la paix sociale et politique pour l’épanouissement de l’individu et de la communauté.

Pour se mettre sur cette voie de manière apaisée, prenons le temps de discerner également sur notre disponibilité pour la paix intérieure de l’esprit.